La culotte Repeat pour lutter contre la précarité menstruelle

Je reviens en ce début d’été parler d’une nouvelle et belle découverte : celle d’une culotte menstruelle engagée. J’ai pu me faire mon avis et je vous le partage dans cet article. Je dédie aussi une petite partie sur la précarité menstruelle.

Mais d’abord, focus sur la marque !

REPEAT : la culotte menstruelle engagée

Repeat est une marque marque éthique et éco-responsable française de culottes menstruelles. C’est aussi une entreprise à taille humaine, qui est inclusive, consciente, engagée et pour qui la tolérance et la bienveillance sont des maitres-mots.

Use it, wash it, repeat, c’est leur mantra. Utilisez-la, lavez-la, répétez encore et encore.

repeat culotte menstruelle

Et leur culotte ? :

  • Elle absorbe l’équivalent de 4/5 tampons et peut être gardée toute une journée ou toute une nuit (12 heures).
  • Sa durée de vie est de 3 à 5 ans en moyenne, cela va dépendre de l’utilisation qu’on en a et du soin que l’on y met ^^
  • Les tailles proposées vont du 34 au 52.
  • Elle a un design noir et shorty, no gender 😉

Les culottes sont composées de 3 tissus différents tous certifiés OEKO TEX standard 100 (garantit l’absence de produits chimiques).

L’intérieur est en coton pour aspirer le sang et conférer à la culotte cette sensation d’être au sec.

La 2ème couche est en fibre de bambou pour ses propriétés absorbantes, antibactérienne et anti-odeur. Le dernier tissus est imperméable et respirant (du TPU).

Quant à la couche extérieure, elle est en viscose de bambou.

repeat culotte menstruelle

Elles ne contiennent pas de nano particules de métal comme l’on peut retrouver dans certaines culottes menstruelles.

Elles ont tout bon ces culottes, vous ne trouvez pas ?

Le prix

Le prix d’une culotte de règle peut freiner ++ son achat. Pas mal de femmes dans mon entourage ne se lancent pas à cause de ça.

La particularité de Repeat est son engagement pour lutter contre la précarité menstruelle. Ils veulent faciliter l’accès pour toutes à des protections hygiéniques saines, zéro déchet, de qualité, en proposant des culottes au prix juste, sans lésiner sur la qualité. Repeat propose donc des culottes moins chères que ce que l’on retrouve sur le marché des culottes menstruelles.

On retrouve donc un coffret de 3 culottes menstruelles pour 39,90 €. 

Comment cela est possible ? Repeat a choisi de faire un effort conséquent sur ses marges, sans pour autant mettre de côté, ni la qualité, ni la durabilité, ni le confort. Mais aussi, sans faire l’impasse sur la rémunération juste de chaque productrices et sans bafouer leurs conditions de travail.

Et, comme ils le disent si bien : « Les culottes REPEAT seront toujours accessibles. Parce que toutes les personnes menstruées méritent d’obtenir des protections périodiques de grande qualité ». Vous pouvez retrouver leur manifeste très touchant ici

 

Repeat ne veut pas que les culottes menstruelles soient un luxe. A ce prix, pourquoi s’en priver ?

Si vous voulez commander et obtenir 15 % de réduction, voici mon lien de parrainage (je toucherai 15% ). Tout le monde peut obtenir un lien de parrainage sur leur site.

repeat culotte menstruelle

Mon expérience d’utilisation

Eh bien, c’est un OUI ! Je suis plus que ravie de mon utilisation de ces culottes menstruelles ! Je suis juste déçue de ne pas avoir pris la taille au-dessus (comme c’est le cas pour les autres culottes menstruelles que j’ai). Durant les règles, on est toujours un peu plus gonflées, ballonnées, inconfortables que d’habitude, on a donc besoin de vêtements un peu moins serrés pour vivre pleinement la période (en tout cas pour ma part). Et je suis entre deux tailles donc ça n’aide pas non plus. C’est donc mon unique regret, mais entièrement de ma faute ! Je ne les porte donc seulement la journée et tout se passe très bien (j’ai davantage de mal à être serrée la nuit) ! Pour la nuit, cela doit être top aussi car la partie absorbante remonte jusqu’en haut des fesses. Vous pouvez retrouver leur guide des tailles ici.

Le tissus est assez épais et j’ai l’impression que sa solidité va permettre de bien perdurer dans le temps.

Elles ont un très bon pouvoir absorbant, je n’ai pas de sensation d’humidité, zéro fuites, c’est même à se demander parfois, si j’ai mes règles ahah. Je suis vraiment libre dans mes mouvements mais aussi dans le choix de mes tenues. Pour celles qui ont des règles abondantes et qui ont peur des fuites, vous pouvez tester la culotte à votre domicile les jours les moins abondants pour vous faire une idée et mieux jauger votre flux.

En tous cas, elles n’apportent pas de sensation d’effet couche (elles font moins de 2mm d’épaisseur), tiennent bien. Je suis bien confortable dedans, que du positif !

repeat culotte menstruelle

L’entretien

Je la rince à l’eau froide puis la mets en machine à 30 degrés. Je n’utilise pas de sèche-linge pour ne pas l’abimer.

Quand je n’ai pas assez de linge à laver, je la lave à la main avec un savon et le tour est joué ! Rien de plus simple et c’est très rapide.

La précarité menstruelle

Je ne voulais pas clore cet article sans faire un point sur la précarité menstruelle.

Les menstruations sont encore un sujet tabou dans notre société et pourtant, elles concernent la moitié de la population mondiale et elles représentent 500 cycles dans la vie d’une femme. Imaginons donc le coût que cela peut constituer… toutes ne disposent pas d’un revenu pouvant l’assumer. Le coût avoisinerait 100 à 150 € par an pour des serviettes hygiéniques peu chères (cf. article Le monde). D’ailleurs, on peut même calculer le coût en fin d’article grâce à un simulateur.

Même si le lavable peut être une très bonne alternative pour faire face à la précarité menstruelle, gardons en tête qu’elle peut ne pas convenir à toutes : les personnes qui n’ont pas accès à l’eau, celles pour qui la taille ne correspond pas, celles pour qui ce n’est pas pratique ou celles qui ne se sentent pas, tout simplement.

Aujourd’hui encore, 8 % des Françaises n’ont pas les moyens de subvenir à leurs besoins en matière de protections hygiéniques. Une étude britannique de 2017 révèle qu’1 personne sur 5 a déjà renoncé a acheter des protections hygiéniques faute de moyen et 1 sur 10 a déjà bricolé une « protection de fortune ».

Partant du principe où le fait d’avoir des protections pendant ses règles représente un besoin primaire pour les femmes et qu’elles ne devraient pas supporter cette charge (sous tous les aspects), une pétition a été lancée. Son objectif : faire en sorte qu’en France, la sécurité sociale rembourse les protections périodiques (dont celles qui sont écologiques, lavables, bio). 

En tous cas, des personnes se battent pour ça ! Le 24 novembre 2020, le Parlement écossais a voté une loi rendant les protections hygiéniques accessibles gratuitement. C’est une première mondiale, qui ne s’est pas faite sans lutte, espérons que cette belle nouvelle soit étendue à d’autres pays !

On entend de plus en plus parler de la précarité menstruelle, et c’est en partie grâce aux militant.e.s et aux associations dont l’association Règles élémentaires. C’est la première association française de lutte contre la précarité menstruelle. On peut leur faire des dons ou organiser des campagne de collectes de produits d’hygiène intime, organiser des événements de sensibilisation etc. Soutenons-les, ils organisent pleins d’actions 😉 ! Plus d’informations sur leur site internet.

Continuons d’éduquer et diffuser sur ce sujet de société, pour qu’il ne soit plus source de honte ou de moqueries. J’ai réalisé une infographie que vous pouvez enregistrer sur pinterest ou partager 😉

repeat culotte menstruelle

 

Je suis trop contente d’avoir pu découvrir cette marque qui propose des culottes accessibles et engagées. C’est un bon moyen de faire des économies et de mettre en place un geste éco-responsable dans son quotidien. J’adore et j’adhère !

Vous avez déjà testé les culottes menstruelles ? Que pensez-vous de celle-là ?

 

Pour approfondir le sujet de la précarité menstruelle, j’ai compilé quelques liens :

Pétition stop à la précarité menstruelle : https://www.mesopinions.com/petition/sante/stop-precarite-menstruelle/79157

Association Règles élémentaires https://www.regleselementaires.com/

https://www.grazia.fr/news-et-societe/societe/hygiene-menstruelle-en-finir-avec-le-tabou-des-regles-et-la-precarite-menstruell-923899

https://www.letribunaldunet.fr/societe/precarite-menstruelle-decision-radicale-changer-vie-des-femmes.html

https://www.youtube.com/watch?v=yFZaAFuCBjQ

https://www.courrierinternational.com/article/sante-lecosse-fait-un-pas-de-geant-vers-la-fin-de-la-precarite-menstruelle

https://bertyne.com/blogs/infos/la-precarite-menstruelle  

https://www.liberation.fr/debats/2019/10/09/pour-en-finir-avec-la-precarite-menstruelle_1756479/

https://www.withintheden.com/la-precarite-menstruelle-serait-ce-un-luxe-davoir-ses-regles-entrevue-avec-reglez-moi-ca/2020/8/6/0oxalc73j3n05zi8544woegnd2vjnw

 

Création de contenu en partenariat avec Repeat, merci à cette marque de soutenir mon activité (c’est aussi ça l’éthique 😉 )

Si vous souhaitez enregistrer cette épingle sur pinterest, survolez l’image.

4 Replies to “La culotte Repeat pour lutter contre la précarité menstruelle”

  1. Coucou,
    Je suis contente de pouvoir lire ton article sur cette marque car j’en ai pas mal entendu parler, sans avoir tellement pris le temps de me renseigner à fond. D’ailleurs j’adore ton infographie, elle est géniale bravo ! Tu as raison il faut briser le tabou sur tout ça, vu la souffrance silencieuse que ça peut engendrer…
    Encore merci pour toutes ces infos. Bisous !

    1. coucou, oh c’est marrant que tu en ai entendu parler ! contente de te renseigner un petit peu alors 🙂 merciii pour l’infographie, je me suis éclatée. ça fait plaisir que tu aimes.
      Bisous à toi 😘

  2. Hello,
    Je n’ai pas encore sauté le pas des culottes menstruelles. Je dois avouer que le prix est hyper attractif, certainement que je me tournerai vers cette marque 🙂 Merci !
    Belle journée,

    1. Coucou, oui, je te comprends, ça permets aux encore indécises de l’être un peu moins ^^
      Belle soirée 🙂

Laisser un commentaire