Fabriquer ses éponges 100 % récup’ : les tawashis

Déjà, parlons éponge.

Il  existe différents types d’éponges et en France, nous sommes les plus gros consommateurs d’éponges végétales d’Europe. Le problème est que ces éponges végétales sont bien souvent traitées avec un additif pour éviter la prolifération des bactéries. 

Mais l’éponge que nous utilisons le plus est celle à double face : face abrasive et face mousse. La face mousse contient de la résine dérivée du pétrole et la face grattante contient une colle.

Les éponges durent de moins en moins longtemps d’autant qu’elles sont peu écologiques (pas ou très peu recyclables et biodégradables). Leur production et leur transport le sont encore moins.

Nous avons des alternatives comme le tawashi : une éponge écologique et durable.

L’éponge tawashi est une éponge fabriquée selon une méthode de tricotage japonais, elle est faite en laine. Mais, il n’est pas nécessaire de savoir faire du crochet pour fabriquer un tawashi. Voici comment faire :

Matériel :

les tawashis

– Une planche en bois

–  20 clous + marteau

– De préférence des vieux collants et manches de tee-shirt car il faut des morceaux de tissus de manière à faire des anneaux. Il faut que les bandes aient une bonne tenue et que le tissu ne soit pas trop « étiré » sinon le tawashi ne sera pas très résistant.

– une paire de ciseaux

 

Tuto :

Création de la planche :

La création de la planche est ce qui prend le plus de temps (20mn top chrono), après, il n’y a plus qu’à et on peut créer des tawashi à l’infini.

Il suffit de tracer un carré de 14 cm et de marquer des repères pour les clous. Le premier repère doit être à 3 cm de chaque angle puis tous les 2 cm. Ce qui équivaut à 5 repères sur chaque côté du carré. On plante un clou à chaque repère et voilà le tour est joué.

Pour ceux qui n’ont pas envie de se prendre la tête à créer une planche ou n’ont pas le matos, ici, Aimy du blog Gold and Green, donne une alternative avec des pinces à linge et un tupperware.

les tawashis

Création des tawashis :

Il s’agit en fait d’un tissage. Il faut donc 10 anneaux de tissus

1) Enfiler les anneaux dans les clous horizontalement

2) Enfiler les anneaux dans les clous verticalement tout en les passant au dessus puis en dessous des anneaux verticaux et ainsi de suite

3) Maintenant que tous les anneaux sont dans leurs clous, on commence l’assemblage en rabattant les mailles. On prend un anneau que l’on va passer dans l’anneau de son voisin

4) et 5) On répète l’opération jusqu’à avoir fait le tour de la planche

On peut faire un petit nœud sur le dernier anneau rabattu, et ainsi pouvoir l’accrocher.

les tawashis

Avec ce format de planche et un collant je peux faire 6 tawashis.

Mon avis :

– Le tawashi fait très bien le job et peut parfaitement remplacer une éponge.

– Le seul hic pour les accros de la mousse c’est que ça ne mousse pas comme une éponge.

– Il n’y a pas non plus de partie grattante mais on peut prendre une brosse en plus.

– Par contre il met du temps à sécher car il retient beaucoup l’eau (normal, c’est du tissus ahah) mais quand il est sale on peut le mettre à la machine à laver ou même au lave vaisselle.

 

Autres alternatives :

Bien sur on peut aussi utiliser des lavettes pour faire le job mais l’avantage de faire son tawashi est de redonner une deuxième vie à nos vêtements.

On peut aussi acheter des tawashi crochetés en coton certifié OEKO TEX par exemple sur la boutique Doux comme du coton.

Quant aux lingettes à microfibre, elles sont très polluantes contrairement à ce que l’on a tendance à croire. Elles sont principalement constituées de polyester (on utilise des combustibles fossiles comme le pétrole pour le fabriquer) et de polyamide. Autrement dit : du plastique encore et toujours ! Un petit article intéressant à ce sujet ici.

Pour faire sa vaisselle au naturel, on peut frotter notre tawashi sur un bloc de savon de Marseille tout simplement. Retrouvez ici mon article dédié au véritable savon de Marseille.

Et vous, le tawashi ça vous dit ? 😊

 

9 Replies to “Fabriquer ses éponges 100 % récup’ : les tawashis”

  1. Hello ! Je suis apprentie Zéro déchet et je suis tombée sur ton blog par hasard en cherchant une recette de démaquillant maison. Un grand merci de partager toutes ces astuces !

    1. Coucou 🙂 ooh merci beaucoup pour ton commentaire qui me fait très plaisir 🙂 génial pour ta démarche ^^

  2. Ecolo ET DIY ?! J’adore 🙂 C’est customisable à souhait en plus, et mon chéri ne pourra plus confondre l’éponge de la vaisselle et celle du nettoyage des surfaces ! Merci pour cette découverte des tawashis !

    1. Merci pour ton commentaire 🙂 contente que ce DIY customisable à souhait te plaises 🙂

  3. Je fais mes tawashis avec des chaussettes trouées ! Après quelques lavages en machine à haute température, elles font de bonnes éponges 🙂 Et j’avais tellement de chaussettes qui attendaient d’avoir une seconde vie que j’ai pu en faire pour tous mes potes, ahahah !

    1. GENIAL 🙂 ils devaient être contents 🙂 au moins une bonne manière de partager cette belle démarche aux autres 🙂

  4. J’ai remplacé mes éponges par du Luffa, cette courge décorative dont la chair est utilisée comme éponge. C’est asssez abrasif, parfait mais je vais suivre ton tuto et essayer le Tawashi. Peut être pour faire le ménage?

    1. J’ai entendu beaucoup de bien des éponges luffa aussi. Il faudrait que j’essaye à l’occasion 🙂
      Oui, on peut utiliser les tawashi pour le ménage 😉

  5. […] Si tu le souhaites, tu peux réaliser ton tawashi avec … tes anciens collants troués ou un vieux t-shirt. C’est hyper simple à faire et en plus tu peux trouver pleins de tutoriels sur Internet. Pour ma part, j’ai fait les miens grâce au blog de Mademoiselle Grenadine. […]

Laisser un commentaire