Meubler et décorer son chez soi en seconde main (ou en partie)

J’aime varier les sujets mais toujours dans l’optique de mettre en avant des choses positives et durables pour notre belle planète, mais ce sont aussi des sujets qui m’intéressent énormément. Ici on va parler meubles de seconde main, rénovation et podcast inspirant.

Le but de cet article est de montrer que le seconde main ce n’est pas ringard et qu’il peut même être tendance si on s’en occupe bien ^^

Pourquoi acheter en seconde main ?

Car un objet acheté neuf c’est de l’énergie utilisée pour le produire, le transporter, ça nécessite l’extraction de matières premières, de l’inventivité, des ressources humaines. Cette fameuse énergie grise, que l’on ne voit pas lorsque l’on achète un produit neuf. Mais il faut savoir que beaucoup d’objets font le tour du monde avant d’arriver chez nous et que 99 % des matières extraites de la terre aujourd’hui, seront jetées 42 jours plus tard.

Il y a d’ailleurs assez d’objets sur terre pour que l’on arrête de produire. C’est ce qui a motivé Zéro Waste France à lancer le défi Rien de neuf pendant un an. Cette association milite pour le zéro déchet et une meilleure gestion des ressources. Pour cela, elle encourage à se tourner vers des alternatives comme la réparation, l’occasion, le partage, la récupération.

Voici la petite vidéo qui présente le défi. On peut aussi s’inscrire à la newsletter sur le site Riendeneuf.org dédié au défi et pouvoir bénéficier d’astuces chaque semaine. 

Aujourd’hui, il y a 10 000 participants et un groupe facebook de partage et d’entraide a été crée 👌

 

Où acheter en seconde main

Il faut se poser des questions sur l’acte d’achat, acquérir de nouveaux reflexes à chaque fois que l’on souhaite réaliser un achat et se poser la question systématiquement. Tout d’abord, se questionner sur son besoin, puis se demander s’il existe une alternative pour l’acquérir.

Le boin coin, le site internet par excellence mais qui a toutefois ses limites : se donner rendez-vous, se déplacer, trouver un moyen de transporter le meuble (surtout s’il est imposant), le risque qu’il ne nous plaise pas et de « faire tout ça » pour rien.

Les brocantes/vides greniers. L’avantage est d’en dénicher à côté de chez soi, pouvoir prévoir et s’organiser à l’avance. Pour trouver des brocantes / Pour trouver des vides greniers 

Les ressourceries / recycleries récupèrent des objets et les revendent à des prix très intéressants. C’est parfois un peu le souk mais il faut fouiller pour trouver son bonheur. Ce n’est pas encore très rependu partout donc il faut chercher sur internet pour en trouver vers chez soi.

Les Systèmes d’Echanges Locaux (SEL). Il s’agit généralement d’associations qui permettent un système d’échange de produit ou de services dans des groupes fermés.

Le don, comme Donnons.org ou encore toutdonner.com. Il existe un réseau de groupes facebook « A récup’ » dans plusieurs villes.

L’application Geev est également intéressante.

 – Les encombrants ou la déchetterie, il convient de se renseigner auprès de sa mairie pour connaitre les détails 🙂

Les vides appart’ en ligne, notamment le site Lescartons.fr

Le réseau Envie, qui vend des produits rénovés et garantis (petits et gros électroménager) dans 45 magasins en France (4000 tonnes de déchets évités en 2016), plus d’info sur envie.org

 

Rénover à son goût (ou pas)

J’ai profité de l’emménagement de ma sœur pour prendre en photo et donner quelques exemples des achats en seconde main qu’elle a fait pour se meubler, certes pas autant qu’elle l’aurait voulu mais c’est déjà mieux que rien ☺

Une table de chevet achetée à 4 € en brocante

Un miroir des années 1900 acheté 65 € sur le bon coin. Ce miroir a appartenu à l’arrière grand-mère du vendeur, les objets ont une belle histoire.

meubler en seconde main

Une commode achetée 20 € à la recyclerie

 

Un miroir pour l’entrée repeint en noir acheté 10 € à la recyclerie (il était blanc). Il est très lourd et massif.

Une table basse style industriel « sncf » achetée 80 € sur le bon coin

Des cadres repeints donnés gratuitement par une amie qui déménageait sa grand-mère

Par contre, pour ce qui est de la peinture utilisée, il s’agit d’une peinture basique, non écologique. Je ne me suis pas encore penchée sur le sujet mais ça viendra 🙂

– Et quelques déceptions notamment le lustre et la chaise Louis XVI que ma sœur avait trouvée sur le bon coin mais d’autres acheteurs ont été plus rapides, elle les a donc achetés neufs mais sans doute qu’avec plus de temps et de recherches elle aurait finit par trouver.

 

 

On peut aussi donner une vie différente aux meubles/objet comme par exemple ici cette table d’appoint est devenue un panier à linge sale. J’ai cousu une sorte de sac à linge dans une vieille nappe à motifs qui trainait et hop, une seconde utilisation pour les deux.

 

Je termine sur ces petits détails assez vintages pour agrémenter la table de chevet.

Podcast « ça commence par nous » sur Raje.fr

J’ai découvert ce podcast par le biais de la newsletter de La ruche qui dit oui qui est toujours riche en informations.

L’émission est animée par Julien, il invite différents intervenants qui mettent en avant des initiatives zéro déchet, éthique responsables à travers des actions simples et concrètes.

L’épisode 15 « réparer ses objets » m’a beaucoup plus. Et, l’épisode 16, « acheter des produits durables », était tout aussi intéressant.

Dans cet épisode 15, ils évoquent notamment les repairs café qui sont des lieux pour réparer ensemble ses vêtements, meubles, appareils électriques, bicyclettes, vaisselle, objets utiles, jouets, et autres. Et, ce ne sont pas les seules alternatives à l’achat neuf, n’oublions pas les bibliothèques, ludothèques, les boites à partages, les sites spécialisés, mais aussi plein d’autres alternatives. Tous ces lieux sont créateurs de lien social et valorisant.

 

Pour finir, chiner, dénicher, retaper, rénover, certes prend du temps, mais ça peut être fait de façon échelonnée. Et ce qui est sûr, c’est que l’on aura quelque chose d’unique. L’aspect authentique et unique d’un meuble rénové apporte quelque chose de plus.

Ces objets sur lesquels on passe du temps, prennent de la valeur à nos yeux, on les connaît par cœur. C’est une fierté, c’est gratifiant et c’est une expérience à encourager et à laquelle je vous encourage.

Retrouvez aussi mon article sur la customisation d’un coin chaussure ici.

Alors, que pensez-vous du seconde main ? 🌿

 

Si vous souhaitez enregistrer cette épingle sur pinterest, survolez l’image.

 

6 Replies to “Meubler et décorer son chez soi en seconde main (ou en partie)”

  1. C’est très joli la décoration que ta soeur a fait ! En rénovant des meubles et des objets c’est encore mieux c’est sûr. En tous cas bravo 🙂 !

    1. Oui, au moins c’est au goût de chacun 🙂 merci pour elle 😘

  2. Il est top ton article 😀

    1. Merci beaucoup 🙂

  3. J’ai adoré ton article ! Très agréable, de belles photos.
    J’ai vraiment pris du plaisir à le lire.
    Bravo à toutes les deux pour les réalisations

    Bisous

    Laeti

    1. Coucou, merci beaucoup, j’en suis ravie 😍 C’était un plaisir de le faire et le sujet est vraiment intéressant.
      Bisous 😘

Laisser un commentaire